Samedi 24 oct 20h00

Bacchus quartet

Bacchus Quartet

Le Bacchus Quartet

Sans doute faut-il voir dans la dénomination même de cet ensemble tout le plaisir qu’éprouvent les artistes qui le composent à jouer de la musique ensemble, avec tout ce qu’elle suppose de force de vie, de théâtralité, voire d’extase.

Le Bacchus Quartet est donc le fruit d’une rencontre entre quatre musicien(ne)s qui, au-delà du partage de l’amitié et de l’amour, aiment confronter leurs différentes sensibilités musicales à travers un projet hybride et sans complexes. Dans un ensemble atypique (un hautbois, deux bassons et un saxophone baryton), ils mélangent avec habileté des influences qui traversent l’histoire de la musique.

C’est donc à une véritable découverte que nous invite le Bacchus Quartet à travers un programme où originalité et audace ne seront pas en reste.

Sébastien Guedj, hautbois

Sébastien Guedj est né en 1978. C’est au Conservatoire de Nice qu’il entame l’étude du piano. A 13 ans, il rejoint, pour le hautbois, la classe d’Eric Mege. Après un premier prix dans cette discipline, il intègre le CNSM (Conservatoire National Supérieur de Musique) de Lyon, dans les classes de Jean-Louis Capezzali et Jérôme Guichard, où il obtiendra également, en juin 2005, un premier prix. De 2001 à 2005 il fait partie de l’Orchestre de la Flotte de Brest.

On retrouvera ensuite Sébastien dans de nombreux orchestres (l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre National de France, …) sous la baguette de chefs prestigieux (Myung-Whun Chung, Kurt Masur, Semyon Bychkov, …)

Son envie de partager la musique, notamment via l’enseignement, a emmené Sébastien dans divers milieux. Il participe à de nombreuses formations, parmi lesquelles le trio Abocalips avec Joanie Carlier, basson, et Jean-Luc Votano, clarinette), mais a aussi collaboré à des enregistrements de musique française ou de jazz. En 2006, il est nommé hautbois solo de l’Orchestre Philharmonique de Liège. Au Conservatoire royal de cette même ville, il est aussi professeur de hautbois depuis 2016.

Audrey Luzignant, basson

Intéressée par plusieurs disciplines différentes, Audrey Luzignant entre au Conservatoire de Musique de Nice pour y suivre des études en violon, théâtre, saxophone et basson. Elle obtiendra les plus hauts diplômes pédagogiques et instrumentaux en basson au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon.

Ses réelles qualités pédagogiques la font remarquer et l’amènent à enseigner notamment au Conservatoire de Lyon puis à celui du Havre, à l'Académie de musique de la Communauté germanophone et à l'Ecole de Musique de l'Union Grand-Duc Adolphe du Luxembourg. Audrey participe également à divers jurys dont celui du prestigieux concours d'entrée au CNSM de Lyon et donne des interviews pour le magasine « Basson ».

En parallèle, elle s’investit dans de nombreux projets musicaux : opéras (à Rouen, à Lyon), opérettes, orchestres symphoniques (Lyon, Orchestre Philharmonique Royal de Liège, Aix-la-Chapelle), Ensemble Orchestral Mosan, Ensemble Orchestral de Bruxelles, musique de chambre, spectacles pour enfants,...

Audrey Luzignant est aussi membre du Quintette à vent « Pandora » et du « Trio d’Anges ».

Joanie Carlier, basson

Joanie Carlier est née en 1986. A 9 ans, elle commence le basson au Conservatoire de Musique de Tourcoing avec Gille Desmazières, avant le Conservatoire de Lille (classe de Jean Louis Ollé) et un 1er prix de musique de chambre. En 2004, elle entre au Conservatoire Supérieur de Lyon (classes de Carlo Colombo et Jean Pignoly). En 2005, elle remporte le premier prix du concours du Rotary Club. Elle travaille avec les plus grands orchestres symphoniques, dont l’Opéra de Lyon et l’Orchestre des Pays de Savoie et celui de Lorraine, et des ensembles de chambre dont le quintette à vent Dzhari. Elle clôturera ses études musicales en 2008 par un premier prix de basson.

Cette même année 2008, Joanie intègre l’Orchestre Philharmonique de Liège en tant que basson solo. Depuis son entrée à l’orchestre, elle est également membre du trio « Abocalips » (Jean-Luc Votano à la clarinette et Sébastien Guedj au hautbois) et du duo « Edonis » (Aurore Grailet à la harpe) et remporte avec celui-ci le deuxième prix au concours ibérique de musique de chambre avec harpe de Madrid. En 2010, elle intègre le nouvel Orchestre Européen Vivo, créé par Garrett List, ainsi que le groupe Héliotrope Big Band.

Sébastien Creppe, saxophone baryton

 

Au programme :

En préparation 

 

L’édition 2020 est en préparation
Souvenir de 2019 :

Durbuyssimo

Vendredi 23 octobre à 20h00
Eglise de DURBUY
Trio O³

V2

Samedi 24 octobre à 15h30
Salle Mathieu de Geer à Barvaux
NezRouge#Quatuor

nez rouge

Samedi 24 octobre à 20h00
Lieu à déterminer
Bacchus quartet
 

quatuor

Dimanche 25 octobre à 11h00
Eglise romane de Wéris

Concert jeunes talents : Carte blanche au pianiste Mario Giovanelli

piano

Dimanche 25 octobre à 15h30
Eglise romane de Wéris

Marianne Croux  (soprano)
 

Marianne